Les différents aspects du projet : 
 La situation générale de l'EPS dans les programmes d'enseignement.
 Les conditions d'enseignement de l'EPS à Littré.
 La répartition et la programmation des cycles de travail. 
 Les contenus d'enseignement.
 Les évaluations et cotations des contrôles

La situation générale de l'EPS dans les programmes d'enseignement
L'éducation physique et sportive est pratiquée en collège et en lycée par tous les élèves non dispensés médicalement, dans des  conditions très diverses selon les régions et les établissements.
Elle est enseignée par des enseignants d’EPS.
Les conditions matérielles sont souvent rendues difficiles par l'insuffisance d'installations propres aux établissements scolaires: celles ci sont généralement l'objet d’un partage avec d'autres communautés.

Moyens horaires
Officiellement les horaires sont fixés à 3 heures hebdomadaires dans les collèges sauf pour les classes de 6ème qui ont  4 heures, 2 heures dans les lycées, 2 à 3 heures dans les lycées professionnels.

Instructions officielles
Cette dernière décennie a vu une évolution de nos textes officiels vers la mise en place d'un programme éduction physique et sportive. Ce dernier fixe le cadre de l'enseignement en éducation physique et sportive et la contribution de l'EPS aux acquisitions du socle commun de connaissances et de compétences. Il nous donne les objectifs généraux de l'EPS, les compétences propres à l'EPS, les compétences attendues pour chaque activité ainsi que de compétences méthodologiques er sociales.

Finalités et objectifs généraux de l' EPS:

Une finalité.L’EPS a pour finalité de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué.

Trois objectifs:
Pour tous les élèves et par la pratique scolaire des activités physiques, sportives et artistiques, elle vise, en les articulant, les objectifs suivants :

Le développement et la mobilisation des ressources individuelles favorisant l’enrichissement de la motricité
Le développement des ressources doit faire l’objet d’une attention particulière au moment où l’élève, fille ou garçon, subit des transformations morphologiques, physiologiques et psychologiques importantes. Toutes les activités physiques du programme permettent le développement et la mobilisation des aptitudes et ressources de chaque élève, éléments déterminants de sa réussite, de son aisance et de l’estime qu’il a de lui-même.

L’éducation à la santé et à la gestion de la vie physique et sociale
La prise en compte de la santé doit s’envisager dans plusieurs dimensions : physique, psychique, sociale. Progressivement, le collégien doit apprendre à connaître son potentiel, à acquérir le goût de l’effort et des habitudes de vie liées à l’entretien de son corps, à organiser ses pratiques, à prendre en charge sa sécurité et celle des autres. Il doit aussi s’approprier les codes sociaux lui permettant d’établir de bonnes relations aux autres et de respecter l’environnement. A l’adolescence, au moment où le jeune, en quête d’identité, est susceptible d’adopter des comportements à risques, l’EPS peut l’aider à prendre conscience de l’importance de préserver son capital santé.

L’accès au patrimoine de la culture physique et sportive
Au collège, l’élève doit vivre des expériences corporelles variées et approfondies. Il accède ainsi à une culture raisonnée, critique et réfléchie des APSA. Cet apprentissage se fait au travers de pratiques scolaires issues des pratiques sociales, aménagées en fonction des impératifs éducatifs. L’acquisition de compétences et de valeurs permet au collégien de se situer au sein d’une culture contemporaine.

Rédigé par EPS Equipe éducative le Samedi 3 Août 2013 à 08:04

L'actualité du Collège
L'Actualité de l'AS
Liste de liens