Cette eau est-elle potable ?
Accueillis par des élèves de 2nde du Lycée Marguerite de Navarre, les 3èmes 1 et 6 ont réalisé des analyses de l'eau (du robinet, de rivière) afin d'identifier les polluants et impuretés que l'on peut y trouver.  Il s'agissait de déterminer si les eaux étudiées répondaient aux critères de potabilité.
Les collégiens ont ainsi découvert l'enseignement optionnel "science et laboratoire", qu'ils pourront choisir s'ils le souhaitent à la rentrée prochaine.

Rédigé par Equipe enseignante de physique-chimie le Samedi 2 Mars 2019 à 13:49

Les élèves de 3ème 7 ont passé la journée du 11 février 2014 à la Faculté des Sciences de Bourges. Maud, journaliste en herbe, vous propose de revivre celle-ci à travers cet article.


Pour préparer la rencontre avec les petits ? Une journée dans la cour des grands !
«Monsieur c’est loin ?», «Nous arrivons bientôt »…                           

Ce mardi 11 février, vers 8 heures 30, un concert de questions se fait entendre dans le rang des 3ème7… On dirait que la classe est pressée d’arriver à la Faculté des Sciences où elle va passer la journée… ! Les élèves descendent du bus de ville et se dirigent maintenant à pied vers leur destination,  rue Gaston Berger. Tous sont excités à l’idée de découvrir l’établissement et ses fonctions. Il s’agit de se glisser dans la peau d’étudiants durant une journée.

Bienvenue à la faculté des sciences !

Et leur soif d’apprendre va être satisfaite puisque la journée débute par une présentation de la faculté, dans l’amphithéâtre. Les yeux se plissent bientôt sous la concentration. Les mots « master, recherches, universités… » Résonnent dans les têtes et la prise de notes va bon train… Mme Nadia Pellerin, enseignante chercheuse, explique son métier et l’intérêt de la science. Elle explique aussi qu’un scientifique ce n’est pas forcément une personne seule dans un laboratoire avec les cheveux en pétard ! «  Le travail en équipe est très important ».  Nous appliquons le conseil tout de suite en donnant un groupe d’élève à chaque accompagnateur, Mme Favre et M Gitton, pour la suite des opérations.

Groupe 1, préparation de la conférence à venir.

Un groupe s’attèle donc à la reformulation de données scientifiques complexes afin de devenir, fin mars, de bons professeurs pour des élèves de maternelle. De plus, la classe participera prochainement aux Rencontres Jeunes Chercheurs. Mais avant le jour J, il s’agit de s’approprier les sciences…                                                                                                                        
Ainsi, des explications, Mme Favre en demande. Pas facile pour elle de comprendre toutes les notions étudiées en classe de physique-chimie depuis le début de l’année ! Et cette fois, c’est le professeur qui fronce les sourcils en entendant : « Tout comme les gouttes d’eau permettent la formation de l’arc en ciel,  le prisme décompose les rayons du soleil » ou encore «  le pH est un nombre sans unité qui est compris entre 0 et 7 et qui permet de mesurer le degré d’acidité d’une solution ». « D’accord » répond-elle, «  Cependant, il faut essayer de simplifier toutes ces notions sur les couleurs en science afin que les élèves de maternelles que vous allez rencontrer puissent comprendre l’essentiel! »

Le dialogue entre les élèves est animé et tous mettent du cœur à l’ouvrage. Au bout d’une heure et demie, des formulations intéressantes commencent à apparaître. 

Le cerveau travaille, pas de doute ! Mais le ventre aussi ! Heureusement, un goûter est généreusement offert à 10 heures…

Place à l’observation des longueurs d’ondes !

Derrière une des portes du premier étage, un véritable atelier de création à lieu. Un des groupes manie de la colle forte, des ciseaux…sous l’œil attentif de Mr Gitton et de deux autres intervenants, MM. Charles et Pellerin. Le but ? Fabriquer un spectroscope ! Toutes les mains s’unissent pour coller proprement tous les bords de l’engin qui ressemble à un long cylindre. Mais pas n’importe lequel ! A l’intérieur se trouve un réseau (cela ressemble à un morceau de plastique transparent, mais c’est bien plus que cela) qui a le même effet qu’un prisme : celui de décomposer les rayons de la lumière !  Les yeux des élèves se glissent dans la fente du tube réalisé et observent les lumières de la salle. « Quelle couleur voyez-vous ? » demande un enseignant-chercheur. Il explique que l’ensemble formé par ces couleurs s’appelle le spectre de cette lumière. A l’aide de celui-ci on peut ainsi déterminer la nature des substances contenues dans la lampe.
Il est temps de passer à la vérification des acquis …plusieurs lampes et des spectroscopes sont installés non loin. Les élèves doivent reproduire le spectre de chaque lampe et identifier leur composition chimique (sodium, néon…) à l’aide d’une affiche détaillant les spectres des lumières les plus connues.

Hélas, l’exercice doit prendre fin !

Direction le restaurant universitaire !

La science, un art haut en couleur !

« Les couleurs primaires, en science ce sont le rouge, le bleu et le vert. Il ne faut pas confondre avec les arts plastiques ! » C’est ce qu’annonce Mme Pellerin lors de la conférence, en début d’après-midi.  « Lorsque l’on possède trois lumières rouge, bleue et verte et qu’on dirige leurs faisceaux lumineux au même endroit, on constate que la lumière résultante est blanche » De nombreuses informations volent dans la salle  et les élèves captent tous ces précieux renseignements. En effet comme le dit Mme Pellerin «  ce n’est pas facile de définir une couleur ! » Pourtant il faut bien le faire et toutes les méthodes sont les bienvenues.  Alors s’il faut utiliser la langue, que dire ? «  Et bien une couleur c’est d’abord une teinte. C’est-à-dire ce que représente un terme général comme « rouge ou bleu », puis une certaine saturation et enfin une clarté. Il  existe environ 300 000 couleurs! »

On peut entendre murmurer «C’est incroyable…» parmi les 3èmes7 qui s’efforcent à la fois de digérer et de tout saisir !

Après cela, comme des clés ont été données, les groupes se reforment et vont travailler comme de vrais professionnels! Direction le laboratoire !

Des fioles colorées…

Dans le laboratoire, on ne voit plus des élèves mais des chercheurs en herbe. Blouses et lunettes ont été enfilées et des groupes de trois se sont formés derrière un plan de travail. Chaque équipe prépare une fiole contenant 50 ml d’une solution en prélevant une quantité différente de sulfate de cuivre  ou d’orange de méthyle et  en complétant avec de l’eau. La couleur de la solution obtenue est ensuite comparée à celle de la solution initiale, et la cuve contenant celle-ci, introduite  dans un spectrophotomètre. «  Ça s’écrit comment ? » « Eh bien, comme ça s’entend, la science ce n’est pas toujours compliqué ! » Cet appareil permet de mesurer la quantité de lumière absorbée par la solution, en fonction de la longueur d'onde de cette lumière, en quelque sorte de sa couleur. Toutes les données sont notées scrupuleusement (elles seront par la suite exploitées en mathématiques) et des sourires radieux s’affichent une fois que la lumière se fait sur la technique utilisée ! «  La compréhension est un immense bonheur en science ». La phrase dite par Mme Pellerin a été retenue… et comprise !!

Et même s’il faut déjà retourner au collège, chacun a compris l’intérêt d’être scientifique et des vocations sont sans doute nées durant cette journée… ! Et si ce n’est pas le cas, la journée où les élèves rencontreront les maternelles (24 mars 2014)  et celle des Jeunes Chercheurs (28 mars 2014)  leur apporteront encore beaucoup !



 
 
 
 
 
 
 

Rédigé par Equipe enseignante de physique-chimie le Mercredi 26 Mars 2014 à 17:55
Les élèves de 3ème 1 et 5 sont engagés d’octobre à  avril dans un projet scientifique en partenariat avec la Faculté des Sciences de Bourges (Université d’Orléans).
 
Le thème de ce projet est : l’ombroscopie. Les élèves mettrons en œuvre cette technique afin d’observer certains phénomènes physiques  invisibles à l’œil nu.

Vous pouvez suivre l'avancement de ce projet en consultant le blog http://www.collegelittre.net/chercheurs (Accès par mot de passe à demander aux enseignants porteurs du projet).

Rédigé par Equipe enseignante de physique-chimie le Mardi 20 Novembre 2012 à 11:57
Deux classes de 4ème se rendront à la Faculté des sciences de Bourges pour assister à une conférence sur les lasers et visiter les laboratoires de recherche dans lesquels des sources laser sont utilisées.
 
L'organisation prévue est la suivante :
- 4èmes 5 le mercredi 14 novembre 2012. Départ 8h00 - Retour 11h45.
- 4èmes 4 jeudi 15 novembre. Départ 9h00 - Retour 12h30.
 

Rédigé par Equipe enseignante de physique-chimie le Dimanche 28 Octobre 2012 à 12:50
1 2 3

Galerie


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile